Accueil / Zik / Zouglou- Les Garagistes : « Ce n’est pas la première fois que Maître Gims chante… ce qu’on compte faire »

Zouglou- Les Garagistes : « Ce n’est pas la première fois que Maître Gims chante… ce qu’on compte faire » 2

Maître Gims dans tous ses états à l’écoute de la chanson ”Kouyou” du groupe zouglou ivoirien, les Garagistes, la vidéo a fait le tour le monde. Et continue de faire le buzz sur les réseaux sociaux. nos confrères d’Abidjanpeople est rentré en contact avec Paulin, lead vocal du groupe les Garagistes pour avoir le sentiment du groupe sur cette actualité. Non surpris par notre requête, Paulin dira d’entrée de jeu : ”Ce n’est pas la première fois que Maître Gims chante nos chansons”…Quelle suite à tout ça ?

 

Paulin : ”Il y’a eu Titrologues, Wayézébetou avant Kouyou”

”Avant sa carrière solo, Maître Gims a d’abord évolué avec le groupe Sexion d’Assaut. A la faveur de leur séjour à Abidjan, nous avions déjà échangé. Et prévoyions même une collaboration. Malheureusement, Maître Gims a entamé une carrière solo…”. Avec le contact établi depuis l’ère Sexion d’Assaut, les Garagistes vont rester en contact avec le rappeur français. Des liens qu’ils vont consolider par le canal de H Magnum en 2016. ”Maître Gims avait déjà fait une vidéo avec la chanson Titrologues. Il y’a eu ensuite ”Wayézébétou” avant ”Kouyou” qui fait l’actualité en ce moment”.

”Nous menons des démarches afin d’aboutir à quelque chose de formel”

”C’est beaucoup d’émotion de se savoir apprécié et chanté par un artiste d’une renommée comme Maître Gims. Mais au delà du sentiment que cela pourrait susciter, nous sommes dans la perspective de voir comment concrétiser quelque chose de formel. Soit par un featuring avec l’artiste, soit le remix de l’un de nos titres. Nous sommes sur des pistes. Des démarches sont en train d’être menées”.

L’opportunité est énorme. Et les Garagistes comptent la saisir. Le groupe se donne donc les moyens d’aboutir à quelque chose de formel. ”Nous croyons fortement que les choses aboutissent. Et pour cela, nous allons user de notre réseau pour obtenir une collaboration. Bien entendu, nous confions tout à Dieu…surtout que nous ne sommes pas maîtres de notre destin”

Commentaires