Accueil / Zik / Koffi Olomidé enfin à Abidjan pour un concert : « Je viens pour un concert mea-culpa et de repentance »

Koffi Olomidé enfin à Abidjan pour un concert : « Je viens pour un concert mea-culpa et de repentance » 1

Après avoir quitté la scène d’Abidjan by Festival au Palais de la Culture de Treichville en décembre 2015, réclamant des droits d’image d’une valeur de douze millions F Cfa, Koffi Olomidé ne s’était plus produit sur la scène ivoirienne. Une plainte de Canta Production ayant été déposée contre lui. Trois ans plus tard, le Garnd Mopao signe son retour pour deux événements inédits.

 

Même s’il avait fait un passage éclair à Abidjan l’année dernière, Koffi Olomidé ne s’était plus, depuis cet épisode malheureux, produit sur une scène ivoirienne. La menace de Canta Production de le poursuivre planant sur sa tête. « Ni Canta Production encore moins Dramane Ouattara, son PDG, ne sont informés ni de la présence de Koffi Olomidé à Abidjan encore moins d’un quelconque règlement à l’amiable du différend qui oppose le chanteur congolais à notre structure. Nous tenons à signaler qu’une plainte a été deposée contre Koffi Olomidé et fera face à cette plainte dès qu’il foulera le sol Ivoirien », avait déclaré Ouattara Dramane le 27 décembre 2017 alors que Koffi Olomidé était de passage à Abidjan.

 

Un an après donc, les choses semblent être rentrées dans l’ordre et le chanteur congolais annonce deux grands spectacles à Abidjan, l’un, le 21 décembre au Palais de la Culture de Treichville et l’autre, le 22 décembre au Palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire. « Je reviens à Abidjan les 21 et 22 décembre en concert », a-t-il annoncé dans une vidéo.

 

Koffi Olomidé, a-t-il déclaré, va saisir l’occasion de ces spectacles à Abidjan pour demander à nouveau publiquement pardon aux ivoiriens. « Ce sera un concert méa-culpa, un concert de repentance. Vous êtes ma priorité, vous mes frères d’Abidjan, vous mes frères ivoiriens et à ce titre je vous dois un sincère pardon. Je vous propose de venir m’agenouiller sur scène le 21 décembre au Palais de la Culture de Treichville et le 22 décembre au Palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire. Si vous êtes d’accord, je fais le déplacement », a-t-il traduit.

 

À l’en croire, ce soir-là, il n’aurait pas dû adopter une telle attitude. « Je n’aurais pas dû ce jour-là me comporter comme ça. Soyez prêts pour mon pardon. Je serai là avec tout le Quartier latin qui vient de célébrer ses 32 ans de succès », a-t-il témoigné.

Commentaires