Accueil / Zik / Concert des 20 ans: Magic System fait danser la 1ère Dame Dominique Ouattara.

Concert des 20 ans: Magic System fait danser la 1ère Dame Dominique Ouattara. 2

La 2e étape des concerts est prévue au soir de ce dimanche 6 août 2017, au même lieu, le Sofitel Hôtel Ivoire.

Vieux, adultes, Jeunes, enfants ! Ils étaient nombreux, Ivoiriens comme expatriés européens ce samedi 5 août 2017 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan pour assister au premier rendez-vous des concerts marquant les festivités des 20 ans de carrière du mythique groupe Zouglou, Magic System.
21h15, Tout est fin prêt. Le Palais des Congrès est à son comble. La Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, qui présidait l’ouverture des concerts, fait son entrée à 21h30. Elle est accompagnée pour l’occasion de plusieurs membres du gouvernement notamment le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman.
Il est 21h45, les Magiciens montent sur scène au son de « Sinikeya » pour démarrer la « célébration des 2 décennies de communion avec ceux qui ont cru en eux et qui les ont soutenus ». Les fans sont enjaillés ! La Première Dame aussi. Elle s’est d’ailleurs permis d’esquisser quelques pas de danse. A 22h30, Magic System exécute « Chérie Coco » le titre le plus « adoré » de Madame Ouattara. Un titre qui emmène l’épouse du Chef de l’Etat et les ministres à monter sur scène pour « faire le show » avec les enfants d’Anoumabo. En face, la foule, les spectateurs qui ne peuvent se retenir leur emboitent le pas. Le mercure monte.
Autour de 23h, une petite faille technique intervient. Cet incident est sans effet. Les Magiciens prennent le dessus en faisant montre de leurs 20 ans d’expérience et de qualité en chantant ainsi sans discontinuer en dehors du matériel de sonorisation. Un titre puis un 2e, et la machine redémarre et hisse la température à un niveau supérieur.

dominik
Les titres comme « Petits Pompiers » et « Doubeyi » interviennent. Puis suit « Premier Gaou », celui qui a fait l’histoire du groupe en les propulsant sur des scènes de divers horizons. Les enfants d’Anoumabo bouclent la boucle avec « un Gaou à Paris, Bouger Bouger » ainsi que « Magic in the Air », histoire de contenter aussi les spectateurs français qui en sont friands, selon le lead vocal, A’Salfo. Sans oublier de sensibiliser sur la question du changement climatique au son de « l’eau va manquer ».
A la fin de la soirée, aux environs de minuit, les spectateurs qui ont été gratifiés d’une vingtaine de chansons n’ont caché d’exprimer leur satisfécit. « Ce groupe a encore de l’avenir », a pu dire M. Ramzi, français. L’Ivoirien M. Blé Olivier a pour sa part estimé que « Magic System a démontré une fois de plus qu’il est un groupe professionnel. On leur souhaite beaucoup de succès pour la suite de leur carrière ».
Il faut indiquer que la 2e étape des concerts est prévue au soir de ce dimanche 6 août 2017, au même lieu, le Sofitel Hôtel Ivoire. L’apothéose à Abidjan se tiendra au Palais de la Culture de Treichville, le lundi, avant d’entamer le parcours de certaines capitales, dans le cadre de ces festivités.

Commentaires