Accueil / Sport / Championnat chinois: Le nouvel Eldorado des footballeurs africains

Championnat chinois: Le nouvel Eldorado des footballeurs africains 1

Après un long mercato, le championnat chinois a repris ses droits depuis vendredi. Septuple tenant du titre, le Guangzhou Evergrande de Fabio Cannavaro partira une nouvelle fois favori devant le Shanghai Sipg, son plus sérieux rival lors de la saison passée.

Si ces deux formations ne comptent pas de joueurs africains, plusieurs représentants du continent vont cette année encore prendre part à la Chinese Super League. Sur les 64 étrangers du championnat (chaque club a droit à 4 joueurs étrangers en début de saison), 12 sont africains, soit 18,75% du total. Cette année, la tête d’affiche africaine sera incontestablement Cédric Bakambu, pour qui le Beijing Guoan n’a pas hésité à dépenser 74 millions d’euros soit ( 48 milliards 100 millions) , faisant du léopard le joueur africain le plus cher de l’histoire.

Le buteur congolais a éffectué ses débuts le dimanche dernier face au Shandong Luneng du sénégalais Papiss Cissé. Autre ambitieux, le Hebei China Fortune s’est séparé du camerounais Stéphane Mbia, mais il compte toujours l’ivoirien Gervinho aux côtés des stars sud-américaines Ezequiel Lavezzi, Javier Mascherano et Hernanes. A suivre aussi le Jiangsu Suning qui a prêté le Camerounais Benjamin Moukandjo au promu Beijing Renhe pour faire de la place au Ghanéen Richmond Boakye qui arrive en pleine forme en provenance de l’Etoile Rouge Belgrade (23 buts en 28 matchs toutes compétitions confondues).

A trois gros mois du mondial 2018, les nigérians Odion Ighalo (Changchun Yatai) et John Obi Mikel (Tianjin Teda) se devront quant à eux de prouver qu’ils sont en forme, tandis que le meilleur joueur de la Can 2017, le Camerounais Christian Bassogog tentera de conduire le Henan Jianye, premier non-relégable la saison passée, un peu plus haut.

Commentaires