Accueil / Sport / CAN 2012/ Côte d’Ivoire – Zambie : Drogba fait des révélations sur son penalty manqué

CAN 2012/ Côte d’Ivoire – Zambie : Drogba fait des révélations sur son penalty manqué 1

Nombreux sont les amoureux du ballon rond en Côte d’Ivoire qui n’ont toujours pas digéré la final de la CAN 2012 perdue face à la Zambie. Tout le monde garde en image un fait de jeu décisif qui pour certains nous aurait donné la victoire : le pénalty manqué par Didier Drogba. Nouveau retraité, l’ex-capitaine des éléphants est revenu sur ce moment difficile de sa grande carrière de footballeur professionnel.

Didier Drogba a récemment annoncé la prise de sa retraite footballistique. Une carrière marquée par le manque de titres avec sa sélection nationale, dont il était le digne capitaine. Lors d’une interview accordée à nos confrères de Fraternité Matin, la légende de Chelsea est revenue sur les deux finales perdues avec les Eléphants à la CAN 2006 et la CAN 2012. Il a confié avoir été plus touché par celle perdue face à Zambie au Gabon. L’ex-attaquant ivoirien a également regretté la politisation du football  en Afrique et précisément en Côte d’Ivoire.

« J’avoue que celle de 2012, m’a beaucoup plus marqué. Parce qu’on avait la meilleure défense et attaque du tournoi. Et on la perd aux tirs au but face à la Zambie. Ce qui m’a peiné c’est qu’il y avait une vraie harmonie et solidarité au sein de l’équipe. J’essaie de me consoler en me disant que ce match, on aurait pu le jouer pendant des jours. Peut-être qu’on ne l’aurait jamais gagné. Ce n’était pas pour nous, tout simplement », a révélé Didier Drogba.

« Ce qui a intensifié mon regret, c’est une dame qui me croise à Abidjan après une séance d’entraînement au stade. Elle accourt et vient vers moi et d’une manière complice, « Drogba, merci pour le penalty manqué ». Comme-ci j’avais fait exprès de rater mon tir au but. Cela m’a tellement vexé de voir que les Ivoiriens pouvaient penser que j’ai pu manquer ce penalty de manière volontaire ! Moi, fier capitaine de cette équipe et qui courait après ce titre depuis des années. Comme quoi à force de tout politiser, de telles absurdités finissent par être pensées », a ajouté l’ex-capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire.

Commentaires