Accueil / Actu people / Les Banyankole : la tribu africaine où la tante de la mariée a des rapports sexuels avec son futur gendre

Les Banyankole : la tribu africaine où la tante de la mariée a des rapports sexuels avec son futur gendre 0

Les Banyankole un peuple vivant dans le sud-est de l’Ouganda qui a une tradition pas comme les autres. Dans cette tribu, la célébration du mariage se déroule de façon inédite. La tante de la mariée se permet de tester la compétence sexuelle de son futur genre. Ce, en ayant des rapports sexuels avec ce dernier.

 

 

 

Eh bien, pour le peuple Banyankole dans le sud-ouest de l’Ouganda, la tante fait plus que ce qui est cité plus haut, surtout pendant le mariage.

Quand un couple veut se marier, la responsabilité principale de la tante de la mariée est d’effectuer un contrôle sexuel sur sa nièce et son neveu-frère. Eh oui! La tante effectue son contrôle en ayant des rapports sexuels avec le marié pour vérifier sa puissance et sa virilité.

Elle doit aussi «tester» si la mariée est encore vierge avant de pouvoir consommer leur mariage. Une façon de montrer que cette tribu tient beaucoup à la virginité des futures mariées.

Dans d’autres traditions, on dit que la tante va aussi loin en écoutant ou regardant les mariés faire l’amour afin de prouver la puissance du couple.

Dès qu’une fille Banyankole a huit ans, elle subit de nombreuses restrictions pour la préparer au mariage.

Pendant que d’autres enfants de son âge s’amusent à travers le monde, une fille de cette partie de l’Ouganda est principalement gardée à l’intérieur, où elle est nourrie au bœuf et au millet et obligée de boire du lait en grande quantité pour se développer physiquement très vite.

 

avec afrikmag.com

A partager

Commentaires