Accueil / Actu people / Bagarre à Orly : Karim Benzema apporte son soutien à Booba

Bagarre à Orly : Karim Benzema apporte son soutien à Booba 2

L’attaquant du Real Madrid, ami de longue date du rappeur, lui a apporté son soutien sur Instagram, une semaine après la rixe qui l’a opposé à Kaaris à l’aéroport d’Orly.
 Ça ne fera pas sortir Booba de prison mais ça lui fera au moins chaud au cœur : Karim Benzema, ami de longue date du rappeur, lui a témoigné son soutien sur Instagram, mercredi, alors que le « Duc de Boulogne » est toujours en détention provisoire à Fleury-Mérogis après la rixe qui l’a opposé à Kaaris, le 1er août, à l’aéroport d’Orly. L’attaquant du Real Madrid a posté une photo de lui avec Booba, avec un commentaire succinct : « La Cefor »

La Cefor 💯

A post shared by Karim Benzema (@karimbenzema) on

Violente altercation. Booba, 41 ans, a été placé en détention provisoire depuis vendredi soir, dans l’attente de son procès qui a été renvoyé en septembre. Le rappeur a comparu pour violences aggravées, tout comme Kaaris et des proches des deux hommes, à la suite de la violente rixe qui a opposé les deux clans dans la zone d’embarquement de l’aéroport d’Orly. Booba et Kaaris se rendaient tous les deux à Barcelone pour y donner, chacun de leur côté, des concerts. Quand ils se sont croisés à Orly, la rencontre a tourné au pugilat, avec d’importantes dégradations dans un magasin de duty-free. Quatorze personnes avait été interpellées, et onze, dont les rappeurs, ont été placés en détention provisoire.

Karim Benzema s’était involontairement retrouvé impliqué dans cette actualité le jour de la bagarre. Le site Atlantico avait illustré son article sur la rixe à Orly par une photo du joueur du Real Madrid. Une erreur qui avait déjà fait réagir « KB9 ». « Pathétique », avait-il lâché sur Twitter.

Booba avait soutenu Benzema. L’ancien joueur de l’Olympique lyonnais et Booba sont amis depuis de nombreuses années et postent régulièrement des photos d’eux ensemble sur les réseaux sociaux. Le rappeur a même invité Benzema a figurer dans son clip du morceau Walabok, sorti en 2016.

Plus récemment, Booba avait lui aussi défendu son ami sur Instagram. C’était le 17 mai, jour de la publication de la liste de Didier Deschamps pour la Coupe du monde, dans laquelle Karim Benzema ne figurait pas. « Tu es dans le top cinq des meilleurs joueurs français mais ils ne t’ont pas pris. Sans aucune raison valable, ils ne t’ont pas pris », écrivait alors le rappeur.

Placé à l’isolement à Fleury-Mérogis, Booba a fait appel de sa détention provisoire. Comme Kaaris, il risque jusqu’à sept ans de prison et 100.000 euros d’amende.

Commentaires